PG-IPresolver

PG-IPresolver

PG-IPresolver

Lors de chaque clic sur un lien de redirection utilisant ce script (url suivie d’un code de redirection), le clic sera enregistré et le xvideos visiteur redirigé vers l’URL prédéfinie. Fonctionne sur serveur Unix/Linux (de préférence) et Windows éventuellement. Ce script contient une section d’administration protégée par un mot de passe de votre choix (crypté), vous permettant de:
– Choisir les sites autorisés à utiliser ce script de redirection.
– Ajouter/modifier/supprimer autant de redirections que souhaités (code+url) – Voir pour chaque redirection (ou en global) les statistiques porno de clics par mois et par an.
– Changer votre mot de passe administrateur.
– Voir si une version plus récente de ce script est disponible ici.
– Voir la section de documentation inclue.

L’installation est automatisée, aucun besoin de modifier le script manuellement. Un seul fichier (le script CGI Perl) est à installer sur votre serveur, les autres sont créés tout seul lors de l’installation, à la première utilisation. Voir la démo Installation RIEN à modifier dans le script lui-même. RIEN à configurer manuellement.
– Téléchargez simplement le script par FTP (mode ASCII) dans votre répertoire “cgi-bin”, avec les permissions chmod 755 et créez le sous-répertoire “pg-redirect-data” avec les permissions chmod 777 (après l’auto-installation, ce répertoire ne peut être accédé par le navigateur – auto protection des données -, par sécurité). – Allez ensuite à l’URL du script et lors de cette première utilisation, le processus exclusif d’auto-installation va faire le travail pour vous. L’installation est particulièrement facile à réaliser, et est détaillée dans le fichier d’aide fourni dans le ZIP à télécharger. En cas de problème d’installation, voyez les fiches pratiques.

Pour utiliser ce script : Dans votre site, faites un lien direct vers l’URL du script suivi de “?code=code-de-redirection-de-votre-choix”, ou insérez un formulaire dont le code HTML est indiqué dans la section d’administration. Dans tous les cas, voir explications dans la section d’administration. En vous rendant directement à l’URL de ce script, celui-ci vous affiche un formulaire vous invitant à taper un nom de domaine.
Tapez un nom de domaine (exemple yahoo.fr) et PG-DNSresolver vous liste : – tous les serveurs DNS du domaine concerné. – tous les serveurs de mails (option à activer ou non dans l’administration, enregistrements MX de la zone DNS). – l’adresse IP Fonctionne sur serveur Unix/Linux. Contrairement à la version précédente (1.0) ce script ne nécessite plus le module Perl externe Net::DNS. Ce module a été intégré directement dans le script, PG-DNSresolver est donc directement opérationnel.

Ce script contient une section d’administration protégée par un mot de passe de votre choix (crypté), vous permettant de : – Personnaliser l’affichage aux visiteurs grace à une page-modèle. – Changer votre mot de passe Administrateur. – Voir si une version plus récente de ce script est disponible sur ce serveur. – Voir la section de documentation inclue. L’installation est automatisée, aucun besoin de modifier le script manuellement. Un seul fichier (le script CGI Perl) est à installer sur votre serveur, les autres sont créés tout seul lors de l’installation, lors de la première utilisation. Voir la démo

Installation RIEN à modifier dans le script lui-même. RIEN à configurer manuellement. – Téléchargez simplement le script par FTP (mode ASCII) dans votre répertoire “cgi-bin”, avec les permissions chmod 755 et créez le sous-répertoire “pg-dnsresolver-data” avec les permissions chmod 777 (après l’auto-installation, ce répertoire ne peut être accédé par le navigateur – auto protection des données -, par sécurité).
– Allez ensuite à l’URL du script et lors de cette première utilisation, le processus exclusif d’auto-installation va faire le travail pour vous.

L’installation est particulièrement facile à réaliser, et est détaillée dans le fichier d’aide fourni dans le ZIP à télécharger. En cas de problème d’installation, voyez les fiches pratiques. Dans votre site, faites un lien direct vers l’URL du script, ou insérez un formulaire dont le code HTML est indiqué dans la section d’administration.

En vous rendant directement à l’URL de ce script, celui-ci affiche un formulaire vous invitant à taper une adresse IP. Tapez une adresse IP et PG-IPresolver vous indique en réponse : Fonctionne sur serveur Unix/Linux et Windows. Ce script contient une section d’administration protégée par un mot de passe de votre choix (crypté), vous permettant de:
– Personnaliser l’affichage aux visiteurs grace à une page-modèle.
– Changer votre mot de passe administrateur.
– Voir si une version plus récente de ce script est disponible ici.
– Voir la section de documentation inclue.

L’installation est automatisée, aucun besoin de modifier le script manuellement. Un seul fichier (le script CGI Perl) est à installer sur votre serveur, les autres sont créés tout seul lors de l’installation, à la première utilisation.

Limitations : Certaines adresses IP ne peuvent pas être résolues (10 à 20% en moyenne). Cela arrive quand le détenteur de l’adresse IP n’a pas configuré son serveur DNS du tout ou complètement. Il ne faut pas vous en inquiéter … – Téléchargez simplement le script par FTP (mode ASCII) dans votre répertoire “cgi-bin”, avec les permissions chmod 755 et créez le sous-répertoire “pg-ipresolver-data” avec les permissions chmod 777 (après l’auto-installation, ce répertoire ne peut être accédé par le navigateur – auto protection des données -, par sécurité).
– Allez ensuite à l’URL du script et lors de cette première utilisation, le processus exclusif d’auto-installation va faire le travail pour vous.

L’installation est particulièrement facile à réaliser, et est détaillée dans le fichier d’aide fourni dans le ZIP à télécharger. En cas de problème d’installation, voyez les fiches pratiques. Pour utiliser ce script :
Dans votre site, faites un lien direct vers l’URL du script, ou insérez un formulaire dont le code HTML est indiqué dans la section d’administration. Téléchargement